dans Restaurants

Brasserie François

J’ai envie d’écrire… Ha non, le prochain qui me dit : j’ai envie de dire, qu’il assouvisse son envie et que l’on en parle plus. Arghhhhh ce tic de langage devient un véritable toc à la longue. Bon, c’est pas tout ça, je vous emmène à Namur aujourd’hui.

Devant Saint Aubin, devant le Palais Provincial, là où bat le cœur de la ville. Certes, l’endroit existe depuis au moins la nuit des temps, voire avant, désolé pour les créationnistes qui habitent au coin de la rue de derrière. Mais il a été repris en main, et de quelle manière par quelques associés sous la houlette de François Crets, bien connu des Namurois pour avoir dirigé, à la suite de ses parents, La Bruxelloise.

A la Brasserie François, on est a fond et sans erreur, au cœur de ce qu’est une authentique brasserie, qu’on la qualifie de parisienne ou de tout ce que vous voulez, là n’est pas l’important. J’adore les volumes gigantesques arrivés en droite ligne d’un temps, hélas, révolu. La hauteur sous plafonds, les banquettes, l’espace aux tables. Même dans la partie plus moderne, sur l’arrière, à côté d’une terrasse où l’on se presse aux beaux jours, on est à l’aise.

La carte est classique et de belle facture, la choucroute en hiver est à tomber, le cassoulet transporte immédiatement dans le plus beau Sud-Ouest, les soles meunières et autre filet américain, tout est remarquablement exécuté. Jolie carte des vins, avec quelques belles suggestions, surtout à un prix bien compressé. Ajoutez les vins au verre et une séléction de bières, y compris la Houppe locale, et vous n’aurez plus aucune excuse valable pour ne pas vous trouver une place sur la Place devant la porte et vous attabler pour un petit moment de bonheur. Du classique bien exécuté, c’est toujours un petit bonheur comme disait Mozart…

Place Saint-Aubain 3, 5000 Namur. Tel : 081/221123

http://www.brasseriefrancois.be

Articles recommandés

Laisser un commentaire

0