dans Restaurants

My name is LUKA !

Ma chanson préférée définitivement presque forever et je pourrai même ajouter : I live on the second floor.

Mais je ne suis pas le responsable de la chronique musicale au cas où vous ne l’auriez pas encore remarqué. Et même si ce petit endroit me trottine dans la tête comme une antienne

Depuis mon passage, il n’a rien d’un refrain. Si ce n’est son côté frais et joyeux.

Les « bloggeuses spécialisées foodies » nous témoigneront aisément le nombre de lieux de restauration girly qui s’ouvrent en Belgique ces derniers temps est assez impressionnant.

Même s’il s’inscrit dans un courant un peu évident fait de quinoa d’une spécialité un peu veggie et d’un ou l’autre machin sans lactose, LUKA est assez différent.

C’est l’histoire d’une fille et de son père. Elle en cuisine, lui en salle.

Il est né au Mozambique, elle est née en Belgique. Et un pied dans la culture portugaise et un pied dans la culture locale, elle crée des ponts savoureux entre les deux mondes.

La cuisine ouverte joue la transparence mais aussi la proximité pour les gens assis autour des tables en bois blanc faites maison au sein d’un espace hyper lumineux et zen.

Lors de mon passage, la soupe de carottes à la coriandre fraîche sentait le fado à chaque cuillère. Ne croyez pas pour autant qu’il s’agisse d’un Xè endroit branchouille qui nous rejoue un week-end à Lisbonne, ici, tout simplement, la cuisine vient du cœur.

Au niveau des boissons, soyez rassurés, même s’il y a des jus bio et de la ginette, on trouve aussi de la vraie bière de la brasserie Dupont par exemple et même du vin. Il y a de quoi donc satisfaire les envies de vos copines qui ne mangent que de la salade bio avec du thé détox mais vous pouvez aussi emmener ceux et celles qui ne dédaignent pas attaquer leur spare-ribs avec leurs doigts. Au rayon des desserts, il y a bien sûr du carrot cake mais pas que…

En résumé, LUKA fait partie de ces endroits que l’on adopte directement et où on aimerait s’y asseoir plus souvent. Allez-y vite avant que la mode ne s’en empare.

 

Luka, chaussée d’Ixelles 260 – 1050 Ixelles 02/646.75.47

Articles recommandés

Laisser un commentaire

0