dans La bière

Qu’est ce qu’une bière estivale ? Une bière de festival dans un gobelet en plastique ? Une bière un peu édulcorée pour plaire à ma petite nièce ? Une bière d’homme avec des tatouages et des piercings partout ? La définition est complexe parfois…

Le monde de la bière en Belgique comme sur le reste de la planète mousse joyeusement. Loin de la blonde de papa dont les hommes ont le secret et savent pourquoi, loin des clichés sexistes ringards ; la bière évolue très vite.

Aujourd’hui, elle séduit allègrement les deux sexes et les autres, elle s’est boboisée, elle est devenue un enjeu culturel presque tout autant qu’économique. Ecrire à propos de la bière, opérer une sélection dans la pléthore des échantillons proposés, c’est prendre le risque de passer pour un crétin pour les beer-geeks (un genre de secte détentrice de la vérité vraie du jus de Gambrinus) et d’un pédant pour les autres (amoureux peinards de la même bière depuis la nuit des temps).

Dans cette petite sélection j’ai tenté de rassembler des points de vue radicalement opposés, j’ai tenté de brosser le profil de ce qu’un amateur lambda comme moi attend d’une bière en été. C’est-à-dire d’une bière qui étanche la soif sans casser le consommateur, une bière en finesse, en élégance, en fruité aussi, mais sans trop d’excès si possible.

J’espère simplement que cette sélection vous donnera l’envie de découvrir des cuvées dont vous n’avez pas encore entendu parler, parce que pour la bière comme pour tout ce qui concerne l’hédonisme, l’aventure est au coin du verre.

Allez, santé et profitez de votre été, la pluie cessera un jour quand le ciel sera vide…

Saison de Dottignies

Brasserie De Ranke – https://www.deranke.be

Alc. 5,5%

La robe est rousse dorée, la mousse est crémeuse et ambrée, elle présente une légère turbidité. Le nez est très floral, fleur blanche, légèrement maltée, belle amertume en bouche. C’est une saison assez riche au niveau des arômes et basse en alcool ce qui en fait un des hits de l’été. 17/20

 

Hopus Primeur 2017

Brasserie Lefebvre – http://www.brasserielefebvre.be/fr/

Alc. 8,3%

La Hopus Primeur est une cuvée spéciale de Hopus qui se distingue de ses voisines par l’addition d’un 6è houblon à crû. Cette année, il s’agit d’un houblon alsacien. Sa robe est jaune, légèrement trouble avec un reflet plus clair, sa mousse est fort abondante et dure longtemps. Au 1er nez, on nage dans le miel blanc, l’abricot sec et le chanvre. En bouche, elle explose carrément, très ronde, avec des notes de fruits exotiques et d’oranges. C’est joli, puissant et ce sera mieux en début de soirée que pour le lunch. 16/20

 

Grandgousier

Brasserie de la Lienne – http://www.brasseriedelalienne.be/main.php

Alc. 5%

La robe est or blanc, la mousse est fine, persistante, bien compacte. Au nez, c’est très floral, un côté aubépine, tilleul. La bouche se révèle très fraîche et assez sèche avec une bonne finale amère mais pas excessive, c’est ce que j’appelle une bière estivale. C’est vachement bien fait.
18/20

 

Wild JO

Brasserie De Koninck – http://www.dekoninck.be/fr

Alc. 5,8%

La célèbre brasserie anversoise présente ici une cuvée résolument différente de ce qu’elle fait d’habitude. On est sur quelques chose de très sec. Le nez est assez marqué par la brette, avec une petite touche animale. La bouche présente une belle amertume, c’est bien structuré. Belle bière. 15/20

 

Vedett extra IPA

Brasserie Duvel Moortgat – http://www.duvelmoortgat.be/fr

Alc. 5,5%

Il est difficile d’échapper à la Vedett, tant elle est présente dans les lieux un peu trendy depuis des années maintenant ? Cette cuvée n’échappe pas à la mode puisqu’il s’agit d’une IPA (Indian Pale Ale). La mousse est consistante, la robe est dorée orangée. Le nez est très marqué par l’amertume et le côté légèrement savonneux du houblon. 15/20

 

Waterloo Récolte

Brasserie Mont Saint Jean – http://fermedemontsaintjean.be/micro-brasserie/

Alc. 6%

Une bonne bière tranquille pour un été relax. A boire sans se poser de questions, au milieu de gens qui font beaucoup de bruit. 14/20

 

Soleil Levant – édition limitée

Brussels Beer Project – http://www.beerproject.be/fr

Alc. 5,5%

La robe est rousse auburn, la mousse est légère, très fluide. Au nez, c’est très très floral avec un côté un peu agrumes, surprenant. En bouche, l’attaque est un peu plate mais la fin est boostée par une solide touche houblonnée. Une bière parfaite pour les urbains en terrasse.

16/20

Diôle

Brasserie des Carrières – http://www.diole.be

Alc. 6,5%

Une bière un peu atypique dans le monde actuel puisqu’elle est sans aucune épice ni adjuvant. Juste les éléments de base et l’amitié de deux hommes. Et j’adore ! c’est rafraichissant, équilibré, sans excès, ça donne envie tout de suite d’en boire au moins deux autres. 17/20

 

Silex

Brasserie Saint Lazare – http://www.saint-lazare.be

Alc . 6,5%

Rousse cuivrée, une mousse persistante, très typée saison, elle est remarquable par sa richesse, son côté triple, son moelleux et sa finesse. Petite pointe de miel qui apparaît à l’aération, une belle bière estivale ! 16/20

 

Triple Swaf

Brasserie de Silly – http://silly-beer.com

Alc. 8%

Promesse tenue ! effectivement cette belle Triple avec pas mal d’amertume étanche la soif à tous les coups. J’aime bien le look vieillot, années 30, j’aime aussi la petite touche de coriandre en bouche. Parfait pour l’été mais pas au soleil, elle cogne quand même à 8°C. 17/20

 

The One

The HOPportunity Factory – http://www.thbf.be

Alc. 7%

Belle robe or dorée et reflets blancs. Le nez est très floral, ça part un peu dans tous les sens, c’est joyeux. La bouche est un peu creuse mais se révèle sur la fin, bien équilibré, pas masqué par l’amertume, c’est pas mal du tout. 15/20

 

Zinnebier

Brasserie de la Senne – http://brasseriedelasenne.be

Alc. 5,8%

Que voulez-vous que je vous raconte à propos de la Zinnebier ? on peut parler de bière d’exception, cette Zinnebier serait un genre de pièce maîtresse dans l’édifice du renouveau brassicole belge. Dieu que c’est bon, frais, élégant. 19/20

 

La Blondasse

Brasserie du Renard – http://www.brasseriedurenard.be

Alc. 4,5%

Lorsque l’on me parle de bière aux fruits, j’ai tendance à hennir avant de m’en aller au galop, ayant malheureusement pour moi dépassé les 14 ans depuis bien longtemps. Pour moi, la bière peut être fruitée mais j’ai beaucoup de mal avec le sucre et les autres facéties destinées à un public de préférence pré-pubère et féminin. C’est à ce moment-là qu’au détour d’une dégustation je me tape cette blondasse dont je tombe instantanément amoureux. 17/20

 

Le Rosé du Belge

www.enjoytraiteur.be

Alc. 6,2%

Le rosé du Belge est une bière destinée à faire la fête sans trop se poser de questions, on joue sur le fruit, sur la légèreté. C’est facile à boire. 14/20

Ginette Triple

http://www.ginettebeer.com/fr/bieres

Alc. 9%

Marque bien connue des bobos et des jeunes filles en fleurs du BW, Ginette est entrée il y a peu dans le giron du groupe AB d’INBEV. Il n’empêche que cette triple est encore le résultat de la recette mise au point par les fondateurs et brassée par la Binchoise. Honnêtement c’est plutôt bon sans aspérité sans défaut, une bonne triple qui réchauffe les soirs d’orage en été. 14/20

 

La Fourmi’dable

www.lafourmibiere.be

Alc. 7,1%

On dirait une triple, un poil plus légère, une belle amertume, une finale en écorce d’orange, bref le bonheur. 15/20

 

Le baiser de la lunatique – fruité

Brasserie L’art d’en brasser – http://www.lartdenbrasser.be

Alc. 10%

On retiendra du baiser de la lunatique, son étiquette à la pin-up savamment dévêtue.

Normal puisqu’il s’agit d’une pin-up. De manière étonnante, le jus de raisins utilisé dans le brassin est très peu perceptible. Même si l’ensemble est rond, chaleureux, assez flatteur. On ne perçoit pas non plus la puissance alcoolique de l’ensemble. C’est très équilibré. Mais, gaffe au soleil, je suis sûr que ça risque de cogner. 17/20

 

Hop Harvest

Brasserie de Cazeau – http://brasseriedecazeau.be

Alc. 5%

Ça j’aime bien. C’est frais, c’est fluide, le genre de bière que l’on boit sans s’en rendre compte ou presque. C’est vachement bien équilibré, tout léger, bien frais mais pas glacé, ça sera le bonheur à tous les coups. 16/20

 

Origame 6

Brasserie du Brabant – https://www.facebook.com/BrieDuBrabant/

Alc. 6,5%

L’Origame 6, le nez est riche, très particulier et pourtant sans épices. Seul les variétés de houblon utilisés entrent en ligne de compte. La bouche est très ronde, plutôt fruitée, avec une finale ronde. C’est plutôt bien fait. 16/20

 

La Bourlettine

Brasserie La Binchoise – https://www.brasserielabinchoise.be

Alc. 7%

Une création récente destinée à faire renaître l’idée d’une bière dans une citée qui comptait plusieurs brasseries il y a encore quelques décennies. La bière est brassée à la Binchoise mais d’ici peu, une installation devrait voir le jour à Anderlues. La Bourlettine est une bière de haute fermentation, ambrée, foncée, au nez, légèrement fumée, entre cuir et tabac avec des notes d’abricots secs. C’est une jolie création qui donne envie de farniente sous les arbres accompagnés d’un bouquin. 16/20

 

Curtius

Brasserie C – http://brasseriec.com

Alc. 7%

En quelques années, la Curtius est devenue un des symboles forts de la cité ardente. À un point tel qu’elle est brassée en partie maintenant dans la ville et que les choses devraient s’amplifier rapidement. Arrêtez-vous à mi- pente des escaliers de la montagne de Bueren pour en déguster une dans ce petit jardin à l’abri des vicissitudes de la planète et vous comprendrez en partie pourquoi les Liégeois ne sont pas des gens comme tout le monde. La bière est de type blond foncé, très ronde, avec une amertume très bien maîtrisée, assez classique de facture mais très bien travaillée. 16/20

Articles recommandés
Showing 5 comments
  • Jim
    Répondre

    J’en ai débusqué quatre!!!! (PoKéMoN.. «Gotta catch them all»)
    Une a été dégustée et, en effet, cette bière est parfaite.
    J’aimerai désormais qu’elle soit embouteillée dans un format partage type 75 cl (2440 bouteilles 33cl ≤ 1073 bouteilles 75 cl * minimum 2 personnes en règle générale)
    Croyez-vous qu’il pourrait être intéressant de les laisser évoluer en bouteille -à l’instar de l’Orval- durant une année, ou plus?

    • Eric Boschman
      Répondre

      Bonjour,

      à propos de cette bière, j’a posé la même remarque que vous, mais il ne semble pas que cela soit à l’ordre du jour pour eux à l’heure actuelle. Il faut bien dire que le projet est à ses débuts et qu’il faudra encore un peu de temps pour que les choses prennent leur envol. En attendant, c’est vachement bon et c’est déjà pas mal 😉 Belle journée et merci de me suivre et de me lire.

  • Patrick
    Répondre

    Zinnebir, pas Zinnebier.

  • Laurent
    Répondre

    Bonjour Monsieur boschman, dans votre commentaire sur la The One, vous parlez de « bouche creuse ». Qu’est-ce que vous entendez par là? Je suis très intéressé d’en savoir plus. Merci de vos lumières. Laurent

  • Marchione
    Répondre

    Bonjour,,vous avez fais un classement Spéciale, mais ma Bière n’y figure pas encore Elfique , vous vous souvenez peut être de moi, à la cité de la bière à liège vous aviez promis de passer la goûter mais vous n’êtes pas venu, 😐 et peut être que je serais dans le classement,je peux comprendre vous êtes un homme fort pris 😉👍 à l occasion je voudrais vous invitez à venir nous visiter. Vous pouvez me contacter 0493 30 44 36 Sonia on c’est déjà rencontré à plusieurs reprise .Merci d avance

Laisser un commentaire

0