dans Restaurants

Pour moi, pendant des années, Buzet c’était surtout une région vinicole du Sud-Ouest de la France, et puis j’ai su qu’il y avait un Buzet où était un petit aérodrome pour ULM entre Charleroi et Nivelles.

A priori, restau toscan et ULM, je ne vois pas le rapport. Surtout lorsque le restaurant se nomme Barone. J’ai bien dans un coin de ma mémoire le fameux Porco Rosso de Miyazaki, mais bon, ma culture aérienne transalpine ne va pas plus loin que cela. C’est donc le cœur léger que je m’en fus m’asseoir en terrasse au bord du gazon de ces drôles de fous volants et de leurs drôles de machines. Entre les hangars et la piste enherbée, se posent quelques tables qui ne se poussent pas du col. L’intérieur du restaurant est minuscule, mangé par un comptoir tout en longueur.

Là, au soleil, sous de larges parasols, la patronne, ou son fils, c’est selon, vous propose une carte toute simple et une petite liste de suggestions. J’ai plongé pour un spaghetti carbonara, un véritable, un authentique, comme là-bas. C’est à dire sans crème, juste avec de l’œuf cru ajouté juste avant l’envoi, sur les pâtes pas totalement égouttées, pas de joue de porc mais des lardons, des oignons au vin blanc et hop. Il y a autant de carbonara qu’il y a de Mamas en Italie, mais aucune n’oserait y mettre de la crème fraîche à moins de vouloir divorcer rapidement. Mes convives ont jeté leurs dévolus sur l’une des propositions en suggestion : des pappardelles fraîches au lard de Colonnata, tout simplement une tuerie, un bonheur.

Bref, une cuisine toute simple, savoureusement authentique.  Ajoutez à votre liste de souhaits estivaux que le lunch est à 15,5€ pour deux plats et vous saurez presque tout. Bon, la carte des vins est assortie, simple, un peu rustique et gentille. Les pilotes boivent peu, et les accompagnants guère plus. Pendant que vous mangerez, laissez vos yeux errer le long de la piste, avec un peu d’imagination pour pourriez voir Bleriot, Thieffry ou Coppens se poser dans un coucou crachotant, l’écharpe de soie blanche flottant au vent, prêts de repartir illico pour de nouvelles aventures. Ben quoi, l’été est aussi fait pour rêver non ?

 

Chée de Nivelles 629, 6230 Buzet Tél 071/84 28 11

http://barone21.webnode.it

Articles recommandés
Comments
  • Grégoire
    Répondre

    Bonjour,

    Super,parlons de Buzet. Vous pouvez prolonger votre halte à la chambre d’hôtes : »le Coteau du Buzet ».
    Pour la digestion!

Laisser un commentaire

0