dans Restaurants

Odette est de retour depuis la fin du printemps et, franchement, on y mange plutôt bien. C’est déjà un joli changement.

 

Les Bruxellois habitués de la place du Châtelain, pas les stagiaires de la commission qui s’arsouillent à coup de mauvais vins dans des gobelets en plastique le mercredi soir après le marché, je pense plutôt aux joyeux quadra/quinqua/sexa (biffer la mention inutile) en voiture de préférence germaine et rutilante, mais on peut aussi inclure les blondes en mini ou les bombas latinas en quête de Sugar Dady, bref, les habitués quoi, connaissaient bien Odette. Celle de la ville, parce qu’il y avait une autre Odette dans la forêt dont, pour l’instant je suis sans nouvelles. Bref, le bar, le petit déjeuner, les chambres n’avaient plus de secrets pour cette faune de beautyfull people. Mais les aléas de la vie ont fait que le lieu pourtant prisé a fermé ses portes.

C’était sans compter sur Serge Litvine, l’homme qui reprend, lifte et relance les restaurants plus vite que son ombre depuis quelques temps à Bruxelles. La Villa Lorraine, La Villa in the Sky, La Villa Emily, Le Sea-Grill, Gaudron, les boutiques traiteur de la Villa, c’est lui, encore lui et toujours lui. Et il faut lui reconnaître un talent indéniable pour faire fonctionner ses endroits dans une époque plutôt morose pour la restauration et plus particulièrement encore à Bruxelles.

Bref, l’homme, accompagné de Tatiana, sa fille et de Vladimir, son fils, a jeté son dévolu sur Odette. Un petit rafraîchissement plus tard, hop, la salle de restaurant, la petite terrasse avec ses tables aux nappes blanches et le bar sont à nouveau LE spot qu’il ne faut louper sous aucun prétexte. Pour les chambres il faudra encore un peu attendre, la famille sait prendre son temps et ne brûle pas les étapes. Mais, comble de bonheur, franchement, alors qu’avant on allait là pour voir et se montrer, maintenant on y va aussi pour manger. Certes, ce n’est ni vegan, ni gluten free, ni roots ni à la mode, en fait on y mange de très bons classiques fort bien travaillés. Et que demande le peuple en fait ? Ben justement une cuisine juste, bien épicée, compréhensible, avec un joli goût de revenez-y. Bref, j’ai aimé. Mon vitello tonnato était de bonne facture et tenait la route ; les nems étaient parfaits, le crispy duck et cœur de cabillaud était tout aussi bon. La carte des vins manque un peu d’audace, mais avec les sommeliers de haut vol que compte le groupe, je suis certain que les choses se mettront en place rapidement.

A mon sens il faudrait un peu humaniser le service, un peu moins de raideur, un peu plus de vraie gentillesse et ce sera alors un endroit dont on aimera faire un classique. Et c’est bien aussi hein.

 

Odette en Ville. Rue du Châtelain 25 à 1050 Ixelles. Tel 02/6402626 www.odetteenville.be

Articles recommandés
Showing 2 comments
  • A Nannan
    Répondre

    J’y ai été un jour de plein soleil et oui cela existe en Belgique. Belle terrasse bien agréable, le vin servi bien frais malgré la chaleur.J’y ai pris le même menu et oui bluffant les asperges et le reste d’ailleurs aussi.Ce n’est pas ma 1° visite et seul bémol le service un peu long. Faudrait tester le menu « chrono »…J’y retournerai

  • Paul GERArd
    Répondre

    HEllo Eric… pourriez vous éviter d en parler ? Car les gens suivent vos conseils et risquent donc d’y aller… COmme MOi depuis DEs années… et je garde, religieusement, secret ce chinois qui, en plus d’être excellentissime… à le mérité d’être paisible, convivial, amical! De telles adresses, c est un peu COmme la recette magique de notre grand mère… ca se transmet avec parcimonie (c’est qui celle là?)… donc : Chuuuuttttt!

Laisser un commentaire

0